Le jour où mon oncle a détruit sa maison

L’oncle Ben est un coléreux congénital. Il est impatient, impulsif et têtu.
Un jour il décida de fixer un tableau au mur. Il venait juste d’aménager dans sa nouvelle maison. La peinture blanche du salon était toute belle et toute fraîche. Une couche de plâtre était censée facilitée la fixation des tableaux et des cadres photos. C’était un décor génial.
Mon oncle décida de fixer lui-même son célèbre tableau Mona Lisa. Ce fut le début de l’enfer.
Il s’est tapé le pouce plus de dix fois avec le marteau. Le doigt a saigné, il s’est soigné et a repris. Il a demandé à la tante Martha de lui tenir le tableau. Elle se prit aussi deux coups de marteaux sur le pouce et lâcha le tableau avant que le troisième coup ne vienne. Le lourd tableau lâché par ma tante tomba sur mes orteils car c’est moi qui soutenait le tabouret sur lequel mon oncle était monté. Sous l’effet de la douleur, j’ai abandonné le tableau pour attraper mon pied. Le tabouret fut secoué et mon oncle se retrouva à terre dans un bruit sourd. J’ai dû filer aussitôt sans demander mes restes.
Mais quel gâchis. A force de s’acharner, mon oncle a fini par détruire tout le plâtre disposé par l’architecte pour fixer les tableaux. Le joli salon était devenu un champ à moitié en ruine.
Pourtant la tante Martha lui demandait d’appeler des professionnels pour faire ce travail. Mais mon oncle était têtu et maintenant, il a dû débourser plusieurs centaines de milliers de francs pour remettre le salon en état.
Soyez plus malins que mon oncle, pour vos besoins de bricolage, nettoyage, décoration de maison, etc., ne faites pas comme mon lui. Appelez des professionnels. Connectez-vous sur www.iloubenin.com , publiez votre demande et recevez des propositions de services de plusieurs professionnels qui sont dans cette base de données. Les coûts de prestation sont compétitifs et à la portée de tous.
Ne ruinez pas vos doigts comme mon oncle.